<< prev | top | list Capitole de Dougga list | top
previous
Thermes de Caracalla à Dougga
websize photograph
Description de la photo
Titre: Capitole de Dougga
Prise de:

Sur la place du forum à Dougga, en Tunisie.

Description:

Le Capitole est un temple romain du 2e siècle principalement dédié à la triade protectrice de Rome : Jupiter Optimus Maximus, Junon Regina et Minerve Augusta. Il est dédié de manière secondaire à la sauvegarde des empereurs Lucius Verus et Marc Aurèle ; il a sans doute été achevé en 166-167 de par leur titulature.

Identifié comme temple de Jupiter dès le 17e siècle par Thomas d’Arcos, l’édifice fait l’objet d’études dès la fin du 19e siècle, en particulier par le docteur Louis Carton en 1893. Les murs en opus africanum et l’entablement du portique ont été restaurés entre 1903 et 1910. Claude Poinssot y a découvert une crypte sous le sol de la cella en 1955. Les derniers travaux ont été effectués par l’Institut national du patrimoine tunisien entre 1994 et 1996.

L’état de conservation exceptionnel du site peut s’expliquer par son inclusion dans une fortification byzantine. Un escalier de onze marches mène au portique de façade. Les colonnes corinthiennes de la façade s’élèvent à huit mètres de haut, au-dessus desquelles se trouve le fronton en parfait état. Il conserve une représentation de l’apothéose de l’empereur Antonin le Pieux enlevé par un aigle.

Le fond de la cella comporte encore les emplacements pour trois statues destinées au culte. Dans celui du centre se dresse une statue colossale de Jupiter. Pour la crypte, la découverte d’une tête de statue de Jupiter a fait envisager à Claude Poinssot une datation de l’époque du triomphe du christianisme. Sophie Saint-Amans n’exclut pas un aménagement du temps de la construction de la citadelle byzantine, le forum et le Capitole en constituant le centre névralgique.

La construction du Capitole de Dougga est concomitante avec celle d’autres édifices du même type en Afrique du Nord. Cette vague peut s’expliquer, selon Pierre Gros, par une plus grande proximité du culte impérial et de celui de Jupiter.

Aux abords se situent la "place de la rose des vents", du nom des divers vents soufflant à cet endroit et gravés sur le pavage, ainsi que les vestiges de la citadelle byzantine qui reprend une partie des ruines à l’époque tardive du recul de la cité.

Mots clés: ruine, romain, n°12
Données image
Image sizes: 1575*1024px, 618kb
Origin: Originally a digital image, with postprocessing
Date/Time: 19960213-103000
Camera: Nikon SUPER COOLSCAN 4000 ED
Position coordinates:WGS84 LONG 9.21768754721°, LAT 36.4224392849°
Destination coordinates;WGS84 LONG 9.21824812889°, LAT 36.4226378455°
Air-line distance:
Bearing:
Author: André M. Winter
Photo copyright: This photograph is copyrighted (©) by André M. Winter and others. A free permissions for re-use may be given for non-commercial purposes. Commercial use requires a license. Contact André M. Winter for any kind of use. This extended copyright notice applies in all cases. Infringements always will be persecuted worldwide. Legal court: Innsbruck, Austria, E.U.
Text copyright: The description of this photograph (or parts of) is based on this article of the free Wikipedia encyclopedia and are covered by the GNU Free Documentation License (GFDL). Authors are named on the Wikipedia page.
Link to this page: link to this page
<< prev | top | list list | top