../
../../../
All photographs and text data are copyrighted. Contact authors regarding any type of use.

Agadir - octobre 2007

<<< - Maroc 2007 - >>>

Nous sommes partis à deux debut octobre pour deux semaines en voyage individuel, donc voiture de location. Le voyage individuel n'est pas du tout problématique, les routes sont bonnes, celles qui sont mauvaises le sont dès le départ, ca veut dire qu'on connaît la couleur. Le plus grand problème de ce type de voyage est qu'on est définitivement dans la minorité - alors que la majorité des vendeurs de choses en tout genre sont en majorité à la recherche de ces quelques "individuels" (j'avais l'impression que la plupart des touristes voyageaient organisés). C'est d'autant plus grave en basse saison. ca peut gâcher les vacances et ces quelques individus marchands laissent un mauvais souvenir.

Mais il suffit de faire une simple expérience pour comprendre qu'une infime minorité de marocains est ainsi racoleur: aller faire ses courses dans les souks hebdo du coin, de préférence chez le marchand de légumes. il vous vendra ses fruits au même prix qu'il les vendrait à ses cousins marocains, il n'en profite pas pour doubler ou quintupler le prix alors qu'on ne s'en rendrait pas compte en tant que touriste. C'est la même chose dans les petits restos de rue qui vendent que la soupe (donc pour les pauvres), on vous fera manger à 8 dirham (EUR 0.80) et ce pour deux personnes.

Le plus grand problème avec les "agents d'hôtels", vendeurs de tapis, de fossiles, de dattes, etc. est... la voiture de location. Aucun marocain ne conduit une Fiat Palio blanche. Même pleine de poussière on vous reconnaîtra à 20km à contre-jour. Le pays est plat par endroits. Bref, même avertis on a eu droit à 4 visites de "marchands du désert" (Tesla, Zagora, Rissani, Tinerhir), un hôtel (Rissani) et un resto (encore Rissani) que nous voulions pas, un faux parking (Marrakech), un faux supermarché (Agadir). Un bon endroit pour "apprendre" à maîtriser ce problème est Tafraoute, c'est une petite ville, en un soir on connait les 3 rabatteurs d’excursionnistes et ils sont tous sympa et marrants. Ce n'est pas partout ainsi!

D'abord l'avion de Munich à Agadir, c'est ce qu'il y avait de moins cher pour nous. Ensuite taxi pour rentrer dans Agadir. On s'est mis ensemble avec d'autres voyageurs pour avoir un taxi à quatre (nous ne savions pas qu'on roule normalement à 6 passagers dedans...). Prix 200 dirhams la nuit, c'est ok, mais encore il faut discuter bien sûr.

A Agadir on avait réserve à l'hôtel Atlantic. Ce n'est pas mauvais, mais c'est bien plus cher que lors de reste du périple. Si on ne veut pas rester à Agadir (il n'y a rien a faire!) mais qu'on arrive le soir il vaut mieux rester à Inezgane c'est plus près de l'aéroport en plus. C'est ce que nous avions fait au retour, à conseiller: Hôtel le Provençal. Manger à Agadir: en ville, donc direction nord-est à partir de l'hôtel Atlantic. Plusieurs restos pas chers et pas mauvais (mais pas exquis non plus).

Le jour suivant nous passons à la plage d'Agadir avant de nous lancer dans l'Anti-Atlas.

thumbnail
Taille sur le serveur: 595*850px. Taille disponible sur demande: 1201*1716px, 517kB. link photo page.
thumbnail
La vieille cité fut totalement détruite par un bref et fort tremblement de terre en février 1960. La nouvelle ville a été construite dès 1962 dans la plaine en contre-bas au sud et en retrait du bord de mer. Les immeubles visibles sur la photo font parti de la cité touristique entre la ville et le port de pêche. Le solgan arabe signifie "Dieu, la Patrie, le Roi" (الله ؛ الوطن ؛ الملك) et est éclairé la nuit.
Taille sur le serveur: 850*527px. Taille disponible sur demande: 3351*2076px, 2547kB. link photo page.
thumbnail
Agdir (أڭادير)a été reconstruite après un fort tremblement de terre en 1960. L'ancienne ville se trouvait sur la colline avec l'écriture arabe sur ses flancs. Ce qu'on voit à son pied sont uniquement des résidences touristiques, la nouvelle ville se trouve à droite hors du champs visible de la photo et à plusieurs centaines de mètres du bord de mer. Cette séparation peut être intelligente, mais elle a le défaut de rendre la promena [...]
Taille sur le serveur: 850*458px. Taille disponible sur demande: 3411*1837px, 1827kB. link photo page.
thumbnail
Nous n'étions pas venu pour la plage et se sera notre seul contact avec la mer. Il fait chaud, mais brumeux, temps habituel à Agadir en automne.
Taille sur le serveur: 567*850px. Taille disponible sur demande: 2304*3456px, 3243kB. link photo page.
thumbnail
Ceci n'est pas un bidonville mais une petite structure urbaine marocaine classique, dès qu'on sort d'Agadir, on retrouve ce type de villages. Les maison ne sont plus en pisé (système constructif monolithique en terre crue compactée dans un coffrage) mais en briques et en béton. Cependant le style de construction à ras de terre, à un seul niveau, presque sans fenêtres extérieures et avec une cour intérieure a été préservée. Électric [...]
Taille sur le serveur: 850*567px. Taille disponible sur demande: 3456*2304px, 3862kB. link photo page.
<<< - Maroc 2007 - >>>


Google Earth *.kmz disponibles pour ces photos :

Photos are strictly copyrighted (©) by André M. Winter and others. See individual photographs for detailed information about authors. A free permissions for re-use may be given for non-commercial purposes. Commercial use requires a license. Contact André M. Winter for any kind of use. This extended copyright notice applies in all cases. Infringements always will be persecuted worldwide. Legal court: Innsbruck, Austria, E.U.

The descriptions of photographs (or parts of) may be based on articles of the free Wikipedia encyclopedia and are covered by the GNU Free Documentation License (GFDL). See individual photographs for detailed information about text origins.