<< prev | top | list Nef de l'église Saint-Georges list | top | next >>
previous
Un portail latéral de l'église Saint-Georges
next.
Clés de voûte de l'église Saint-Georges
websize photograph

Description de la photo
Titre: Nef de l'église Saint-Georges
Prise de:

Dans l'église gothique de Sélestat.

Description:

L'église Saint-Georges est une basilique gothique située dans la ville de Sélestat, dans le Bas-Rhin. Rivale de l'église conventuelle Sainte-Foy toute proche, elle marque l'essor de la bourgeoisie. Tout d'abord dédiée à la Sainte Vierge, l'église n'est connue sous le vocable de saint Georges que depuis 1500.

L'édifice paroissial est cité pour la première fois au 8e siècle. Il s'agit alors d'une chapelle baptismale, située dans l'enceinte du palais impérial édifié par Charlemagne, et que l'empereur aurait visité lors du Noël de l'an 775. L'église repose sur les vestiges d'une vaste rotonde, partiellement dégagée lors de fouilles effectuées dans la crypte en 1876 et 1902. L'essentiel de la basilique, de style gothique flamboyant, est édifié par les commerçants de Sélestat, à quelques mètres de l'église romane. Les travaux de construction de la nouvelle église - construite selon un plan en croix latine et possédant trois nefs et deux transepts opposés -, débutent à partir des années 1220 et se poursuivent de manière ininterrompue jusqu'au début du XVe siècle, mais on note cependant des ajouts ultérieurs. Les bas-côtés de la nef sont construits lors de la première campagne et comportent à l'extérieur un portail en plein-cintre à colonnettes. Le premier chœur avec deux absidioles et le transept sont élevés vers 1230. Les absidioles présentent dans leurs élévations intérieures un parti champenois comprenant une coursière au-dessus des arcades du 1er niveau traversant des contreforts intérieurs. La nef est élevée à partir de 1235, présentant des élévations et des voûtes sexpartites de style bourguignon.

La construction du vaste chœur à trois travées démarre à la fin du 14e siècle. Il prend alors la place d'une abside dont seules deux absidioles sont conservées. Trois architectes participent à ces travaux. Le 1er est Jean Obrecht, bourgmestre en 1401 et le 2e est Matthis, entre 1400 et 1410. Mais le plus célèbre est le 3e, Erhart Kindelin, qui a sans doute réalisé les trois baies du chevet entre 1415 et 1422. La construction du clocher se poursuit au cours du 15e siècle et un jubé est élevé en 1489 et 1490 par Conrad Sifer, mais il est détruit lors de la Révolution de 1789.

L'église Saint-Georges possède deux chaires. La première, en grès gris peint en polychromie, est de style baroque. Œuvre achevée vers 1619 par Jérôme (Hieronimus) Kruch, sculpteur de Sélestat ayant mis sa marque et ses initiales sur la base de la cuve, elle est portée par les statues de Samson - il est vêtu de la peau de lion et une mâchoire d'âne est posée à ses pieds -, saint Pierre et saint Paul. Sainte Mathilde de Magdebourg figure au sommet de la rampe, tandis que de nombreux animaux sculptés en relief décorent la rampe - coq, chien, lièvre, lion, renard, chat, âne, souris, loup, crapaud, lézard, rat ou encore escargot. Les allégories de la foi et de l'espérance sont présentes sur le dorsal, ainsi que des têtes d'angelots et des rinceaux sur les colonnes et la cuve. La chaire fait l'objet d'une restauration en 1813 par Joseph Jenni, puis par Ignace Sichler et sa femme Catherine Vallastre en 1845, sous la direction de Antoine Ringeisen, architecte de l'arrondissement. Ils exécutent alors les statuettes de la cuve, ainsi que celles de l'abat-voix. Quatre statues, représentant des pères de l'Église - celle de saint Jérôme a disparu - sont ajoutées au milieu du 18e siècle le long de la rampe de l'escalier. Les statues de saint Augustin, saint Ambroise de Milan et saint Grégoire le Grand sont désormais à l'abri dans les niches du chœur.

La seconde chaire, en bois taillé polychrome, date de 1733. Toutes deux sont classées monuments historiques depuis le 18 avril 1974 au titre d'objets.

Links: Auf Weltkarte zeigen!
Mots clés: église, nef, gothique
Données image
Image sizes: 3456*2304px, 2873kb
Origin: Originally a digital image, with postprocessing
Date/Time: 20081007-135955
Camera: Canon EOS 350D DIGITAL
Iso: 400
Speed: 1/15s
Focal length: 24.0mm
Aperture: 38mm
Position coordinates WGS84 LONG 7.45636940002°, LAT 48.2601414001°
Destination coordinates WGS84 LONG 7.45669126511°, LAT 48.2600699729°
Air-line distance:
Bearing:
Author: André M. Winter
Photo copyright: This photograph is copyrighted (©) by André M. Winter and others. A free permissions for re-use may be given for non-commercial purposes. Commercial use requires a license. Contact André M. Winter for any kind of use. This extended copyright notice applies in all cases. Infringements always will be persecuted worldwide. Legal court: Innsbruck, Austria, E.U.
Text copyright: The description of this photograph (or parts of) is based on this article of the free Wikipedia encyclopedia and are covered by the GNU Free Documentation License (GFDL). Authors are named on the Wikipedia page.
Link to this page: link to this page
<< prev | top | list list | top | next >>