SELFHTML

Incorporer du multimédia (Netscape traditionnel)

Page d'information: vue d'ensemble

vers le bas Définir un passage multimédia
vers le bas Aligner des passages multimédia
vers le bas Alternative au contenu pour le navigateur

 vers le bas 

MSIE 3.0Netscape 2.0 Définir un passage multimédia

Dans sa version de produit 2.0 qui a fait fureur autrefois, Netscape introduisait également, outre d'autres nouveautés qui ont ouvert la voie comme l'élément font, les cadres et la possibilité d'incorporer des applets Java, un élément nommé embed, pour référencer d'autres contenus multimédia en HTML. Dans cet esprit, Netscape implémenta dans son navigateur ce qu'on appelle le port Plugin (plugiciel). Vite apparut une quantité désordonnée de logiciels Plugin , à l'aide desquels, en liaison avec l'élément décrit ici, les formats binaires spécifiques ou multimédia les plus divers peuvent être incorporés en HTML.

Considéré aujourd'hui, s'applique cependant a fortiori pour cet élément ce qui s'applique pour l'élément pour incorporer des applets Java: c'est un vestige qui doit être abandonné peu à peu. Car à la différence de l'élément applet, l'élément embed n'a jamais fait partie du standard HTML. Il est encore décrit ici, parce qu'il est malheureusement encore toujours très répandu aujourd'hui et qu'il reste par exemple pour Netscape 4.x la seule possibilité appropriée fonctionnant à peu près d'incorporer du multimédia.

Exemple:

Démonstration - nouvelle fenêtre Exemple d'affichage: aperçu

<html>
<head>
<title>Texte du titre</title>
</head>
<body>

<h1>Hymne  la joie !</h1>

<embed src="yippee.wav" width="140" height="60">

</body>
</html>

Explication:

Avec <embed src=> vous définissez une référence de plugiciel (embed = incorporer, src = source = source). Avec l'attribut src notez le fichier désiré. Ici s'appliquent les règles pour Autre page d'information référencer en HTML.

Avec les attributs width= et height= vous devez toujours fixer la taille du passage incorporé, afin que le navigateur puisse construire la page plus rapidement. Les deux attributs acceptent une affectation de valeur en pixels (valeur absolue) ou en pourcentage (valeur relative à la surface disponible pour l'affichage). Si vous affectez 0 aux deux valeurs, vous pouvez empêcher que l'affichage du passage soit visible - par exemple pour des fichiers son qui sont diffusés automatiquement.

L'élément embed peut être noté avec ou sans repère de fermeture.

La question si et comment le fichier est affiché chez l'utilisateur, dépend de nombreux facteurs par exemple du type de fichier, de la configuration matérielle chez l'utilisateur, des plugiciels installés et des programmes étrangers disponibles connus du navigateur. Pour des types de fichiers pour lesquels le navigateur Netscape connaît un plugiciel, il demande à l'utilisateur dans la mesure où il n'a pas ce plugiciel s'il le désire et s'il autorise le téléchargement. Quand le navigateur Web ne peut pas traiter le fichier, il doit sortir un message d'erreur et afficher à la place du fichier, un symbole pour données ne pouvant être affichées.

Avec l'attribut pluginurl= vous pouvez aussi déterminer une adresse URI sur Internet qui mettra à disposition un plugiciel pour l'affichage ou la reproduction du fichier incorporé . Il doit s'agir d'après le concept plugiciel de Netscape d'un fichier archive Java (fichiers *.jar). Cette mention démarre l'assistant d'installation JAR (JIM) intégré dans Netscape 4.0. L'utilisateur peut installer le plugiciel en ligne de l'adresse URL mentionnée. Netscape exécute l'installation jusqu'au bout et peut ensuite afficher immédiatement le fichier incorporé. L'attribut pluginurl= n'est disponible qu'à partir de Netscape 4.0.
Avec pluginspage= Vous pouvez déterminer une adresse URI sur Internet qui contient des remarques sur l'installation d'un plugiciel pouvant afficher ou reproduire le fichier multimédia. Cela n'est pas aussi élégant que la technique que recèle pluginurl=. Mais si le plugiciel est dans un autre format que le format archive Java, vous devez choisir la mention pluginspage=, dans la mesure où vous connaissez une adresse Internet avec un plugiciel approprié.

Il y a une profusion fantastique d'autres attributs pour l'élément embed. Tout cela vient du temps où la nécessité d'un standard en HTML ne s'était pas encore imposée aux esprits. Cela vient aussi de la mauvaise conception de l'élément embed. Pour contrôler des éléments multimédia incorporés, le choix se réduit finalement à le faire par des attributs spécifiques. En voici quelques uns:
Avec hidden="true" vous pouvez empêcher l'affichage visible de l'objet incorporé. Cela peut être judicieux par exemple si vous voulez reproduire un son sans afficher le reproducteur de sons.
Avec autostart="true" vous pouvez forcer un fichier pouvant être reproduit, par exemple du son ou de la vidéo, à l'être de suite, sans que l'utilisateur ne doive choisir dans le logiciel de reproduction une fonction pour démarrer la reproduction .
Avec loop="true" vous pouvez forcer un fichier pouvant être reproduit à être répété en continu.
Avec palette="foreground" vous pouvez forcer le plugiciel à s'afficher en utilisant les couleurs de premier plan de l'ordinateur de l'utilisateur, avec palette="background" vous forcez le plugiciel à utiliser la couleur d'arrière plan active.
Tous ces attributs sont toutefois spécifiques au produit et vont dispara1itre aussi vite qu'ils sont apparus.

 vers le hautvers le bas 

MSIE 3.0Netscape 2.0 Aligner des passages multimédia

Pour aligner des passages multimédia, vous pouvez noter les attributs align=, hspace= et vspace= dans le repère <embed>. Les effets en sont les mêmes que ceux décrits pour Autre page d'information aligner un objet par rapport au texte qui l'entoure et pour Autre page d'information faire passer le texte à côté de l'objet.

 vers le hautvers le bas 

MSIE 3.0Netscape 2.0 Alternative au contenu pour le navigateur

Vous pouvez définir un passage qui ne sera affiché que par les navigateurs qui ne connaissent pas le repère <embed>. Netscape, qui interprète le repère <embed>, ignore un tel passage.

Exemple:

Démonstration - nouvelle fenêtre Exemple d'affichage: aperçu

<html>
<head>
<title>Texte du titre</title>
</head>
<body>

<h1>Encore une partie du  &quot;jeu du ver&quot; avec Flash !</h1>

<noembed>
<p>Vous manquez quelque chose !</p>
</noembed>
<embed src="nibbles.swf" quality="high" scale="exactfit" menu="false"
        bgcolor="#000080" width="600" height="400" swLiveConnect="false"
        type="application/x-shockwave-flash"
pluginspage="http://www.macromedia.com/shockwave/download/index.cgi?P1_Prod_Version=ShockwaveFlash">

</body>
</html>

Explication:

Avec<noembed>...</noembed> vous définissez qui n'est pas affiché par Netscape à partir de la version 2.0, mais qui l'est par les navigateurs qui ne connaissent pas le repère <embed>. Ces navigateurs ne connaissent certes pas non plus le repère <noembed> -mais ils représentent tout simplement tout ce qui y est placé . Il peut s'agir de texte, de graphiques, de tableaux etc.

 vers le haut
page suivante Autre page d'information Définir des calques
page précédente Autre page d'information Incorporer des applets Java (traditionnel)
 

© 2001 Stefan Münz / © 2003 Traduction Adresse électronique Serge François, 13405@free.fr
Adresse électronique selfhtml@selfhtml.com.fr